+33 5 62 80 82 58

Évaluation des capacités des systèmes de positionnement GNSS à détecter et atténuer les effets des brouilleurs

Quelle est la précision de vos mesures de position, de vitesse et d’orientation en cas de brouillage ?

Qu’EST CE QU’UN BROUILLAGE GNSS?

Les brouilleurs GNSS représentent une menace importante pour les applications critiques dans le domaine du transport et de l’agriculture.

Ces dispositifs de radiofréquence peuvent perturber les signaux GNSS utilisés pour la navigation aérienne, ferroviaire, routière, fluviale et maritime. Ces ondes interfèrent avec les signaux GNSS et peuvent conduire à des interruptions de services, voire à des accidents.

Par exemple, dans le secteur de l’agriculture, les signaux GNSS sont largement utilisés pour la gestion des cultures. Ces perturbations peuvent entraîner de fortes diminutions de la productivité et même des pertes de récoltes.

Il est donc essentiel de mettre en place des contre-mesures pour détecter la présence de brouilleurs et en atténuer les effets sur la précision des mesures de géolocalisation.

    GNSS jamming

    Figure 1 – Brouillage GNSS

    RESILIENCE AU BROUILLAGE GNSS

    Ainsi, des essais sont nécessaires pour évaluer les capacités de détection et de résilience des systèmes de positionnement contre les brouilleurs des signaux GNSS.

    Il s’agit d’évaluer la sensibilité de détection de ces signaux de brouillage et de déterminer leurs conséquences sur la précision des mesures de positions, de vitesses et d’orientations angulaires.

    Pour être exploitables, ces essais doivent être réalisés dans des conditions réelles ou assimilées, avec des interférences représentatives des brouilleurs susceptibles d’être utilisés. En effet, les signaux interférents impactent différemment un récepteur dans un environnement rural ou urbain.

    Les résultats de ces essais fournissent des analyses indispensables pour estimer la robustesse des systèmes de positionnement. Ils donneront également des indications cruciales sur le niveau de vulnérabilité des applications intégrant ces technologies GNSS.

      Resilience to GNSS jamming

      Figure 2 – Menaces du brouillage dans l’agriculture

      CERTIFICATS D’ESSAIS DES CONTREMESURES AU BROUILLAGE GNSS

      Selon le profil des systèmes de positionnement à évaluer et leurs profils d’emploi, plusieurs méthodes d’essais sont susceptibles d’être mises en œuvre.

      A proprement parler, la sensibilité d’un récepteur GNSS à des signaux de brouillage donnés peut être évaluée en simulation. La puissance de ces interférents est alors augmentée progressivement jusqu’aux seuils d’alertes et de saturation.

      Néanmoins dans le monde réel, ces perturbations sont aggravées avec celles causées par l’environnement local comme les ponts, les bâtiments, les feuillages ou encore les reliefs. Dans le domaine maritime, le tangage des navires et les phénomènes de diffraction des signaux GNSS sur la houle sont autant d’éléments à prendre en compte pour établir des déclarations de conformité sous accréditation.

      Sur la base de la norme européenne EN16803-3, la technique du rejeu est parfaitement adaptée pour produire des essais représentatifs, répétables et reproductibles.

      Dans le cas des systèmes de positionnement fortement hybridés, certains essais doivent être menés à bord du véhicule porteur-type (automobile, train, bateau…). Notre laboratoire d’essais est équipé pour les mener en sécurité et sans gêner les autres terminaux GNSS.

      Les conclusions de ces essais contribueront à la sélection de la solution la plus adaptée et à l’implémentation de fonctions de positionnement plus fiables.

        Figure 3 (haut) – Mesures de brouillage constatées en situation réelle

        Figure 4 (bas) – Simulation d’une attaque GNSS